Introduction et vérité sur le cancer

Publié le par cancer sur ordonnances

Mon conseil : faites vos recherches vous même, il n'y a sur ce blog, qu'un petit aperçu des informations disponibles sur internet. Et fuyez les forums de santé tels que doctissimo, atoute et les forums spécialisés, car ils sont totalement vendus ou créés par BIG PHARMA.

Ty Bollinger
 
UN DOCUMENTAIRE D'INTRODUCTION  INCONTOURNABLE SUR LE CANCER

extraits :

« on estime que d’ici 2020, aux USA, 50 % des cancers seront induits par les médicaments ou les radiations médicales, la médecine devenant ainsi, bientôt, la principale cause de cancer » docteur ben Johnson

 

« Ce n’est pas le cancer, qui fait vraiment mal aux gens, statistiquement ; 42 à 46 % des patients qui ont un cancer meurent de cachexie,…, ils perdent, essentiellement toute leur masse corporelle, le reste, entre 54 et 58 % meurent des traitements. En d’autres termes, personne ne meurt du cancer. » docteur rashid Buttar

 

« 97 % des personnes qui subissent une chimiothérapie sont mortes, dans les cinq ans, cela a été publié en 2004 dans le journal of oncologie…..C’est tout a fait vrai encore aujourd’hui, depuis, cela n’a pu qu’empirer »

 

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l'autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

les sites a visiter impérativement
 
cancer tutor : lecture impérative
 
Cancer Tutor est Centré sur les Rares Traitements Alternatifs du Cancer
Saviez-vous qu'il y existe des traitements naturels ou alternatifs du cancer qui en tout ont un taux réel de succès de 50% pour des patients souffrant du cancer que la médecine classique renoncé à traiter ?
 
De très nombreuses infos, liens et témoignages (sur la gauche du site, il faut choisir sa langue : le français)
introduction : la vérité sur le cancer

extraits : "En d'autres termes, si vous y allez en premier , avec la médecine alternative, vos chances de survie sont de 90% ou plus, si vous faites ce qui est indiqué. Si vous y allez avec la médecine orthodoxe d'abord, puis avec la médecine alternative en second, vous subirez des année s de souffrance, et si vous êtes chanceux, vous aurez alors un ‘50%’ de chance de survie."

« Si d’aucun sont correctement informés des effets de la chimiothérapie sur le corps humain, ce sont bien les cancérologues qui prescrivent ce type de traitement à leurs patients. Or dans une étude parue en 2014 dans un journal en libre accès du nom de PLOS ONE, on apprend qu’une majorité assourdissante de cancérologues ne souhaiterait en aucun cas se voir administrer une chimiothérapie, si un diagnostic de cancer devait leur être annoncé. Parmi les milliers de médecins qui ont participé à cette étude, un pourcentage énorme de 88,3 % d’entre eux admettent qu’ils renonceraient pour eux-mêmes au type de « prise en charge lourde » qu’ils proposent à leurs patients. » page 107

"Il s'agit d'un cercle vicieux qui  ne peut-être rompu que par une prise de mesures appropriées, lesquelles ne comprennent la notion de chimiothérapie et de rdiothérapie en aucun cas." page 119

AVERTISSEMENT
Les renseignements diffusés sur ce support ont pour seul but de fournir de l’information aux lecteurs et aux visiteurs des sites référencés.
D’aucune manières, ces points de vue, commentaires et renseignements ne constituent une recommandation de traitement (préventif ou curatif), une prescription, un conseil, ou un diagnostic, ni ne doivent être considérés comme tels.
En cas de malaise important ou de maladie, consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. Bien que les auteurs et diffuseurs de ce support procèdent avec prudence et diligence concernant l’exactitude des renseignements rendus disponibles, ils n’assument aucune responsabilité quant aux conséquences que pourrait avoir l’utilisation de ces renseignements.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article